Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 20:00

Lettre Recommandée avec Accusé de Réception adressée à :

A  Monsieur le Président de la Cour Constitutionnelle belge.
Place Royale 7
1000 Bruxelles                                                                                 Le Mercredi 17 février 2009

Concerne :      La Loi d’Assentiment de l’Accord de Cotonou

Moniteur belge 28 Mars 2003, réputée avoir approuvée le changement de dénomination du Centre pour le Développement Industriel (CDI) avec lequel notre pays, la Belgique, a signé un Accord de siège en date du 29 novembre 1978 (Loi portant approbation du 9 février 1981, Moniteur belge du 31 mars 1981) en Centre pour le Développement de l’Entreprise (CDE).

Objet :    RECOURS en ANNULATION pour cause d’ANTICONSTITUTIONNALITE

 

En ce que cette Loi d’Assentiment de l’Accord de Cotonou publiée au Moniteur belge viole la constitution du peuple belge en ses articles  167 § 2 : 

«  Le Roi conclut les traités…Ces traités n'ont d'effet qu'après avoir reçu l'assentiment des Chambres »

et  77- 6° «La Chambre des représentants et le Sénat sont compétents sur un pied d'égalité pour les lois portant assentiment aux traités » et «La Chambre des représentants et le Sénat sont compétents sur un pied d'égalité pour les lois adoptées conformément à l'article 169 afin de garantir le respect des obligations internationales ou supranationales » relatif à la PROCEDURE LEGALE OBLIGATOIRE pour la validité d’une signature des Traités internationaux   engageant la responsabilité du Royaume de Belgique, notre pays.  

Votre honneur,

La souveraineté de notre Royaume de Belgique est gravement menacée suite à la confusion juridique aux conséquences néfastes qu’engendre la publication au Moniteur belge  du  08.01.2004- Ed.2, page 618 portant références 2003/15244, relative à la Loi d’assentiment de l’Accord de Cotonou du 15 janvier 2003, Moniteur belge du 28 mars 2003 : La norme attaquée (pièce jointe 1).

Me réservant le droit de saisir les juridictions internationales compétentes, c’est en dernier ressort que je viens par la présente, demander JUSTICE et REPARATION pour la violation de mes droits fondamentaux garantis par la constitution du peuple, à cause de la norme attaquée.

Quant à la recevabilité de mon recours en annulation

 

1.                              L’EXCEPTION : Bien qu’en principe, tout recours devrait être introduit dans les six mois de la publication de la norme ayant force de loi attaquée, je prie votre honneur et tous les Membres de votre auguste cour à prendre en compte  l’IMPRESCRIBILITE LEGALE pour annuler tout acte contraire à la constitution du peuple belge telle  que prévue en son article 188 :« A compter du jour où la constitution sera exécutoire, toutes les lois, décrets, arrêtes, règlements et autres actes qui y sont contraires sont abrogés » car la norme attaquée est EFFECTIVEMENT contraire à la constitution du peuple belge et  son article 190 : « Aucune loi, aucun arrêté ou règlement d’administration générale, provinciale ou communale, n’est obligatoire qu’après avoir été publié dans la forme déterminée par la loi » car la norme attaquée n’a EFFEECTIVEMENT jamais été publié.

2.                               Le POUVOIR EXCLUSIF reconnu à votre auguste cour constitutionnelle par l’article 142 de la constitution du peuple belge,  celui de vous prononcer sur la violation par une norme ayant force de loi, de mes droits et libertés fondamentaux  de citoyen belge garantis par le titre II de la constitution du peuple belge et  de contrôler les normes ayant force de loi au regard des règles qui déterminent les compétences respectives de l’Etat, des communautés et des régions.

3.                              La GRAVITE et la DISCONTINUITE des CRIMES occasionnés par l’existence et la simple présence de cette norme au Moniteur belge.

Quant aux MOYENS justifiant l’annulation de la norme attaquée

Cette Loi d’assentiment de l’Accord de Cotonou ne PEUT en AUCUN CAS être confondue avec  une Loi d’assentiment d’un ACCORD de SIEGE qui porterait la dénomination de CDE de Cotonou.

PRIMO :

Jusqu’à ce jour de vendredi  19 février 2009, NI sa Majesté notre Roi, NI les Sénateurs et NI les Représentants des belges n’ont  JAMAIS :

  1. ABROGE la Loi N°81-465 portant approbation de l’ACCORD de SIEGE entre le Royaume de Belgique et le CDI, Centre pour le Développement Industriel, signé à Bruxelles le 29 novembre 1978 ; publiée au Moniteur belge du 31.3.1981 page 3846 à 3852 ;
  2. PROMULGUE une Loi d’Assentiment  approuvant un ACCORD de SIEGE signé entre le Royaume de Belgique et  un CDE, Centre pour le Développement de l’Entreprise.
  3. Fait PUBLIER  au Moniteur belge, un ACCORD de SIEGE au nom d’un CDE.

    SECUNDO
    Monsieur Louis Michel, Ministre belge des affaires étrangères au moment des faits et actuellement commissaire européen, auteur de cette publication ANTICONSTITUTIONNELLE, est en AVEU COMPLET depuis sa correspondance du 7 novembre 2008, pour reconnaître : " Il n’existe AUCUNES  DISPOSITIONS LEGALES dans l’Accord de Cotonou qui prévoit spécifiquement  le passage de CDI de Lomé à un CDE de Cotonou" (pièce jointe 5) !

Ce faisant, le CDI demeure la seule organisation internationale ACP-UE légalement reconnue et établie dans notre Royaume de Belgique : Son ACCORD de SIEGE lui est donc PROPRE et EXCLUS !

Toute autre organisation internationale prétendant lui avoir succédé dans le cadre des Accords de partenariat ACP-UE de Cotonou, comme le CDE, doit IMPERATIVEMENT avoir son propre accord à  peine de NULLITE ABSOLUE pour tous les actes posés par ce CDE car réputés n’avoir JAMAIS produit d’EFFETS de DROIT.

Quant à la violation de mes droits et libertés fondamentaux  directement AFFECTES

Monsieur le Président,

Augustes Membres de la Cour,

D’une part, l’article 16 de notre constitution stipule :

« Nul ne peut être prive de sa propriété que pour cause d’utilité publique, dans le cas et de la manière établis par la loi, et moyennant une juste et préalable indemnité »,

Et  son article 17  précise : « La peine de la confiscation des biens ne peut être établie ».

Pourtant, des personnes physiques suivantesLouis Michel, Matos Rosa ; Philippe Gauthier ; Christian CLAUDON, Koos Richelle et consort, toutes identifiées comme membres de l’association des malfaiteurs dénommée CDI/CDE mais présentée  FAUSSEMENT à cause de la norme attaquée comme étant le CDE de Cotonou, détiennent ILLEGALEMENT  contre ma volonté, 200.000 €  m’appartenant (pièce jointe 2).

Cela me cause des préjudices incalculables dans la mesure où, j’ai été du prendre une année sabbatique (pièce jointe 3) forcée  vis-à-vis de mes activités professionnelles de consultant indépendant  assujetti à la TVA.

J’ai signé depuis une Licence à durée déterminée de 5 ans avec un inventeur européen, pour exploiter en exclusivité sa découverte révolutionnaire de la démocratisation de  technique de télécommunication de mase par fibre optique…

A cause des « Vrais-Faux Passeports et titres diplomatiques » en violation de la constitution du peuple belge, que Monsieur Karel De Gucht, l’actuel Ministre belge des affaires étrangères, en toute IMPUNITE continue à délivrer à ces personnes, membres effectifs de ce CDE, bien que son collègue Ministre belge de la justice, le gardien des sceaux, ait  déclaré JURIDIQUEMENT INEXISTANT en Belgique aussi bien tout CDI/CDE que tout CDE de Cotonou ou autre (pièce jointe 4), je me retrouve dans l'IMPOSSIBILITE la plus totale de récuprérer mon argent.

Monsieur le Président, Augustes Membres de la Cour,

Chaque jour qui passe sans que j’entre en possession de mes 200.000 € est une violation à mes droits et libertés fondamentaux garantis par les articles 16,17 et 23 de la constitution du peuple belge  aux conséquences inestimables sur mon devenir professionnel et ma réalisation dans la vie.

Fondant l’espoir de voir, votre auguste cour tenir compte de la nécessité à intervenir dans le plus bref délai pour m’éviter de subir des  préjudices irréversibles, acceptez mes respectueuses salutations. Vous me rendre justice !

Monsieur Mariyus Noko Ngele                     
Quai de Batelage 5/182
                          
B-1000 Bruxelles
Tél : +32 487 22 06 09
mariyus_be@yahoo.fr
INVENTAIRE  DES  PIECES  JUSTIFICATIVES   JOINTES

PIECE  JOINTE 1 :   La NORME  ATTAQUEE en NULLITE  ABSOLUE

 

La Loi d’assentiment de l’accord de Cotonou qui  n’est pas La Loi d’Assentiment d’Accord de siège du CDE.

PIECE  JOINTE 2 :   Preuve de détention contre Ma volonté de mes 200.000 €

 

Par les membres du CDI/CDE alias CDE

PIECE  JOINTE 3 :   Mon Avertissement-extraire de rôle impôt revenus 2006.

PIECE  JOINTE 4 :   INEXISTENCE JURIDIQUE en Belgique du CDI/CDE et du CDE.

Ainsi déclarée et attestée par le Ministre belge de la justice.

PIECE  JOINTE 5 : Lettre INTEGRALE  de l’AVEU COMPLET de Monsieur Louis Michel 

 

Reconnaissant l’INEXISTENCE des dispositions légales dans l’Accord de Cotonou prévoyant distinctement le passage du CDI en CDE.

 Autre document annexé à la présente

 

Ma Requête en suspension.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 09:54
link

Plus machiavelique que MADOF son alter ego en ESCROQUERIE dans le cadre de la criminalité organisée transnationale, l'EXPERT FAUSSAIRE  champion toute catégorie a réussi la plus difficule des gymnastiques, que peu avant lui en ont été capable à ce niveau : Reussir à faire passer ses PROPRES INTERETS PARTISANS pour ceux de l'Etat belge...mieux de l'Union Européenne.
Comment ?

En s'accaparant FRAUDULEUSEMENT des prérogatives réservées EXCLUSIVEMENT à sa Majesté le Roi des belges et les deux chambres législatives, à savoir :
1.Conférer une PERSONNALITE JURIDIQUE à une organisation internationale voulant s'installer en Belgique.
2.La publication de cette loi au Moniuteur belge.

Plus qu'un crime de...LESE MAJESTE, c'est tout simplement un CRIME contre l'HUMANITE pour lesquels, il doit être IMMEDIATEMENT arrêté puis déféré devant la Cour Pénale Internationale (CPI).

Pour se constituer un bouclier contre toute possibilité d'être arrêté un jour, l'ESCROC Louis Michel s'est évertué à "mouiller" les maximum des personnalités et des institutions dont les plus importantes sont :

1. Monsieur Benoît Dejemeppe,
Procureur au moment des faits et aujourd'hui comme "promis" est devenu conseiller à la Cour de cassation uniquement dans le but de "casser" toute décision qui tenterait d'être défovorable à l'ESCROC Louis Michel et à sa criminelle organisation CDI/CDE alias CDE, pourtant JURIDIQUEMENT INEXISTANTE en Belgique.
La corruption de la Cour de Cassation (Cour suprême de justice belge)  sommet de l'appareil judiciaire est pour Louis Michel la GARANTIE INDISPENSABLE :
1.1 Pour s'assurer que JUSTICE ne sera JAMAIS rendue à ses  principales VICTIMES Monsieur Mbayi Kaninda,
Directeur Intérimaire du CDI à qui Louis Michel "confisque" depuis maintenant 13 années et cela SANS AUCUNE BASE LEGALE,  toute rémunération de fonctionnaire international statutaire. Un peu comme les NAZIS qui envoyaient dans les chambres à gaz des juifs, des communistes, des témoins de jéhova...en ayant pris soin au préalable de les dépouillés absolument de TOUT, BASEKE BOTIKALA, Inventeur européen brêveté en télécommunication, l'initiateur de la plainte pénale contre Louis Michel qui est toujours ouvert jusqu'à ce jour. Il vient de sortir de prison de Forest où il a passé 7 mois de détention préventive pour "officiellement" avoir occupé ILLEGALEMENT la maison d'autrui Rue du Progrès 41/3 à 1120 Bruxelles.
Sauf que la maison en question n'est rien d'autre que....SA PROPRE MAISON qu'un ESCROC, et pas n'importe quel ESCROC : Monsieur DEBRY, Magistrat près de la Cour constitutionnel de Belgique...S'il vous plait !!!
Non vous ne rêvez pas nous sommes bien à Bruxelles, capitale de l'Europe, pas d'une République bananière quelconque. Mais ce point fera l'objet d'un article entier prochainement appuyer par une conférence de presse. Et votre serviteur Mariyus Noko Ngele. à cause de mes 200.000 euros
1.2 Pour MANIPULER et INFLUENCER la justice belge selon ses intérêts partisans comme les illustrent les exemples cités ci-haut.
2.Monsieur BARROSO
Président de la commission européenne qui porte son nom. La plus corrompue de toutes les commissions européennes depuis l'existance de l'union européenne, au point qu'elle remet totalement en question cette institution européenne quant à son rôle, sa nécessité..
Si Barroso n'avait pas dissimulé aux Parlementaires européens qu'une PLAINTE PENALE est toujours en cours contre Louis Michel en Belgique pour fraudes aux intérêts financiers des communautés européennes, JAMAIS cet ESCROC ne serait devenu commissaire européen...Barroso a VICIE le consentement des Honorables Parlementaires européens.
C'est en cela que la CADUCITE de la commission Barroso est SANS DEBAT !
3. Tous les organes institutionnels Belges via le MR et l'OPEN VLD ,
Faisant de la Belgique la base arrière d'une GIGANTESQUE FRAUDE aux intérêts financiers des communautés européennes et l'antre du BLANCHIMENT des CAPITAUX ILLICITES pour FINANCER le terrorisme au Congo RDC, destabilisant ainsi toute la région centrale de l'Afrique...Notre planète.
Comme pour la maladie de la peste, dans le fable de la fontaine, tous sont frappés par le systéme de FAUX INTELLECTUELS érigés en mode de fonctionnement du parti, mais tous peuvent ne pas en mourir pour peu qu'individuellemen, chacun(e) se démarque clairement en dénonçant, sur base de l'article 29 du code d'instruction criminel, les crimes commis par Louis Michel à la justice...Ainsi nous électeurs seront faire plus aisement nos choix sur les candidats lors des prochaines élections !

Raison pour laquelle l'ESCROC Louis Michel et ses complices criminels continuant jusqu'à ce jour à occuper ILLEGALEMENT le siège du CDI sis au 52 Herman Débroux à 1160 Bruxelles,  doivent IMMEDIATEMENT être arretés.

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 17:30

Lettre Recommandée déposée avec de Réception

Adressée à :

Monsieur Karel De Gucht

Monsieur Belge Aux Affaires Etrangères

Rue de Petit Carme

B – 1000 Bruxelles                                                                              Jeudi, le 20/11/2008

Concerne :

AVEU FORMEL de Monsieur Louis Michel de l’INEXISTENCE JURIDIQUE d’un CDE de Cotonou en Belgique.

Objet :

Mise en Demeure de prendre vos responsabilités de Ministre de tutelle pour faire ARRETER  Monsieur Louis Michel et tous ses complices FAUSSAIRES.

Monsieur Le Ministre,

Veuillez trouver ci-jointe, la déclaration solennelle de Monsieur Louis Michel

L’actuel et provisoire Commissaire Européen

Où il reconnaît clairement à propos du prétendu  passage du CDI en CDE :

Il n’existe pas de disposition légale spécifique dans l’Accord de Cotonou qui prévoit et spécifie le passage du CDI en CDE !

C’est un crime contre l’humanité dont s’est rendu coupable Monsieur Louis Michel tel que visé par l’article 5 du statut de Rome que notre pays a ratifié.

Conformément à son article 58, sur la responsabilité des chefs militaires et autres supérieures hiérarchiques, je pourrais me retourner contre vous en tant Ministre de tutelle que j’aurais personnellement et expressément informé.

Et cela afin de récupérer mes 200.000 euros que tiennent ILLEGALEMENT Louis Michel et ses complices de leur CDE qui n’a rien avoir ni avec l’Accord de Cotonou comme il le reconnaît lui-même ; ni avec la Belgique notre pays qui n’a signe aucun n’accord de siège avec cette structurelle criminelle encore moins avec les institutions de l’Union Européenne. S’agissant de la CRIMINELITE ORGANISEE TRANSNATIONALE dont Monsieur Louis Michel est le chef de bande.

Par ces raisons, je vous adresse la  présente MISE en DEMEURE de prendre vos responsabilités de Ministre de tutelle belge aux affaires Etrangères dans les plus brefs délais,  par des  mesures nécessaires et indispensables pour déférer devant la justice belge et devant toutes autorités compétentes ad hoc, Monsieur Louis Michel et ses complices faussaires : Koos Richelle ; Stefano MANSERVISI ; Hamed Sow ; Christian CLAUDON ; Gary Quince ; Raul MATEUS PAULA ; Bernard PETIT ; Antonio GARCIA FRAGIO ; Philippe GAUTHIER ; MATOS ROSA et x

 aux fins d’enquêtes et des poursuites.

Vous en avez l’OBLIGATION LEGALE sauf complicité !

Monsieur Mariyus Noko Ngele

Quai de Batelage 5/182   B – 1000 Bruxelles

Pièce-jointe : Lettre de Louis Michel + Autres.

 

Partager cet article
Repost0
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 22:00

 

 

Débout congolais, tous unis derrière la plainte de Monsieur MBAYI Germain contre Louis Michel pour CRIMES contre l’HUMANITE.

Je ne vais pas vous raconter toute l’histoire de notre frère MBAYI ici pour une question de temps et de contexte qui ne s’y prête vraiment pas en ce jour mémorable du 30 juin 2008. Mais uivez attentivement les news sur congogate les jours qui viennent.

En bref, quel est le  message que je veux vous faire passer et que chacun devrait le faire connaître à son entourage de la manière la plus large possible. Envoyez le aussi à Louis Michel si vous le savez. je l'ai déjà fait moi même.

 

Comme vous le savez Jean Pierre BEMBA a été arrêté sur base des soupçons pour la commission de crime contre l’humanité.

Vous le savez tout autant que je l’ai dit haut et fort : je ne suis ni l’avocat de BEMBA encore moins son porte parole. Je prends position en tant que leader politique congolais qui prends ses responsabiltés et les assume entièrement.

Je ne peux pas accepter que BEMBA soit arrête alors que KANAMBE Hyppolite, Zaïdi Ngoma, Yerodia et Ruberwa circulent librement en toute impunité.

Cest pourquoi, ayant appris l’existence de la courageuse demande de Lancement d’un mandat d’arrêt avec arrestation provisoire de notre frère MBAYI KANINDA, ce 30 juin 2008 contre Louis Michel, je ne peux que m’en réjouir et la soutenir par tous les moyens possibles.

 

C’est pourquoi, je demande à tous les congolais de par le monde entier, de faire de l’arrestation IMMEDIATE DE Louis Michel à partir de ce 30 juin  2008, la PRIORITE NATIONALE.

Si BEMEBA a été arrêté  sur simples soupçons, alors  LOUIS MICHEL doit être IMMEDIATEMENT ARRETE car il y a dans la plainte de Mbayi kaninda SUFFISAMMENT DES MOTIFS GRAVES AVEC PREUVES ACCABLANTES pour que la Cour Pénale Internationale lui prive de liberté dans les plus brefs délais. C'est le travail que nous tous congolais allons faire à partir de maaintenant paar des actions de mobilisations générales de masse, selon une méthode que je vais communiquer demain dans les détails.

 

Je lance donc l’appel à tous les congolais de converger vers Bruxelles à partir de ce 30 juin 2008 jusqu'au jour où Louis Michel va être démis des ses fonctions et déferé devant la cour pénale internationale, en mettant Monsieur Yves Leterme et l'Etat belge sur leurs responsabilités.

Si cela ne pas possible, alors nous congolais en tirerons des conclusions définitives sur la nature des relations que désormais nous pourrons encore entretenir avec un quelcoque gouvernement fédéral belege à l'avenir;
et je déclarerais la VRAIE INDEPENDANCE du CONGO RDC ici à BRUXELLES.

En 1958 nos parents ont été EXPOSES comme des « SINGES en CAGE » au Heysel, des curiosités…

Aujourd’hui en 2008, le temps est venu où nous devons et allons rentrés LIBRES, INDEPENDANTS, FIERS d’être congolais avant.

Plus JAMAIS un autre peuple

Plus JAMAIS une autre NATION d

De cette PLANETE TERRE NE DOLMINERA sur nous Peuple congolais.

AWA  EZALI MBOKA NA BISO TE, TANGO EKOKI  TOTELEMA PONA EKOLO

Ce 30 JUIN 2008  est la dernière fête d’indépendance que nous fêtons loin de chez nous.

 

Mariyus Noko Ngele

http://congogate.over-net

mariyus_be@yahoo.fr
 

Partager cet article
Repost0
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 13:14

LETTRE RECOMMANDEE avec accusé de réception tendant à ETABLIR et à RESSORTIR la complicité  éventuelle du destinataire avec Monsieur Louis Michel, pour la commission du CRIME contre l’HUMANITE évoqué-ci dessous, devant la Cour Pénale Internationale (CPI), le Tribunal de Première Instance des Communautés Européennes, les Tribunaux, Cours et devant Tous.

 

Destinataire :

Monsieur Le Juge de Paix  Daniel MEERT

Du canton de Saint-Josse-Ten-Noode

Rue Méridien 29

1210  Bruxelles                                            Bruxelles, le 30 Mai 2008.

 

Mes Réf : BASEKE-MEERT / OTP-CR-157/ 07

A rappeler

Concerne :

Notification art.488 bis du C.C, par pli judiciaire pour l’affaire BASEKE BILEPO c / BASEKE BOTIKALA

Vos réf : 08B139 / 29-04-2008  art.488 bis du C.C,-

Objet :  

DERNIERE ET ULTIME MISE  EN  DEMEURE de confirmer par ordonnance ma qualité d’ADMINISTRATEUR PROVISOIRE, en ANNULANT d’OFFICE celle de Me Oliviers GILLES pour CONFLIT D’INTERET.

 

Monsieur,

Comprenez que ceci est la dernière fois que je vous écris à propos de la désignation de l’administrateur provisoire et de la personne de confiance !

 

Monsieur BASEKE BOTIKALA personne protégé n’a pas une goutte de confiance en vous, raison pour laquelle il m’a demandé comme il en a naturellement le droit, si je voulais bien devenir son administrateur provisoire en remplacement de sa fille BASEKE BILEPO que vous avez fini par suffisamment terroriser qu’elle a choisi de s’écarter…je ne vous en donnerais pas l'occasion !

 

Monsieur OLIVIERS Gilles que vous avez désigné comme administrateur provisoire contre la volonté souveraine de BASEKE BOTIKALA, Avocat de sa profession, résidant avenue de la Chasse 132 à 1040 Bruxelles, fait partie du cabinet d’avocats RENSON sis à la même adresse, qui avait DEFENDU, Mme C.HEILPORN, juge au Tribunal de Première Instance de Bruxelles contre les INTERETS  de Monsieur BASEKE BOTIKALA lors de l’audience publique du 07 mars 2006 n°2006 / 858 / :

La NULLITE d’OFFICE de la désignation de M. OLIVIERS Gilles pour CONFLIT D’INTERET est dont SANS  DEBAT !


En attandant de me  communiquer par retour du courrier les ordonnances dont se sont servi les policiers pour expulser par 4 fois Monsieur BASEKE BOTIKALA de son appartement par un certain DEBRY Jean Thierry du 57 rue du Marteau à 1000 Bruxelles,
je vous invite à revenir de vos égarements dans les plus brefs délais, en rectifications nécessaires respectant la volonté souveraine de Monsieur BASEKE  BOTIKALA telle que transcrite dans la demande du 28.04.2008 déposée dans vos bureaux.


Mr Mariyus NOKO NGELE

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 mai 2008 5 23 /05 /mai /2008 10:05

MIKOLO  ETIKALI  YA KO  TANGA  PONA  NA TINDISA YE  NA LUBWAKU KOLIA  MBALA......MABE NIOSO EFUTAMAKA  NA MOKILI  OYO YA NZAMBE.
SALA NGELE YO NDEKO OYO  OZALI KOTEKA MBOKA NA YO CONGO...
KEBA NA KIBOTA PO NABIMISI  YA MUNENE NA YANGO.
BINO BOYEBI  KAKA.
A suivre...

Honorables Parlementaires européens,

Messieurs les journalistes,

Amis, connaissances, collègues et proches,

Congolais, congolaises,

Tous,

 Le Tribunal de Première Instance des communautés européennes de Luxembourg, qui l'a jugé FONDE et RECEVABLE  en droit et fait, vient de me communiquer par recommandé  avec accusé de réception, les références de ma plainte concernant 

Le RECOURS  EN ANNULATION RETROACTIVE de l’ACTE portant NOMINATION de monsieur Louis Michel aux fonctions de Commissaire Européen pour GRAVES  MENSONGES et CRIMES  contre l’HUMANITE,

Comme suite :

 

Affaire       Mariyus Noko Ngele  contre Louis Michel, membre de la commission.

Date de dépôt de la demande :                                           le 17 avril 2008

Numéro de registre :                                                           356127

Numéro de l’Affaire :                                                          T-147 / 08 AJ

 

Je vous communiquerais la suite de la procédure ultérieurement.

 

Pour rappel

 

J’accuse Monsieur Louis Michel d’être un imposteur- Faussaire et un criminel contre l’humanité.

Je demande sa condamnation et son arrestation ainsi que celles de ses complices dans les plus brefs délais car j’y ai personnellement grand intérêt.

 

«  Il y a une fin pour toute chose ici bas, même pour la souffrance inhumaine du peuple congolais ». Gloire à Dieu !

 

Mariyus NOKO NGELE

 

Mariyus_be@yahoo.fr

+ 32  497 22 06 09

http://congogate.over-blog.net

 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 18:41

Enfin les masques tombent définitivement à propos de l’expertise en matières congolaises dont certains se prévalent faussement en bombant le torse.

Je tiens à ce que vous qui me lisez compreniez clairement ceci :

Tous les participants à cette fameuse conférence sont LES AUTEURS et COMPLICES  ACTIFS de la PARODIE des ELECTIONS PRESIDENTIELLES en RDC.

Ce sont EUX  qui se font passé pour LA Belgique et pour la Communauté internationale alors qu’ils ne sont qu’une ASSOCIATION  DES MALFAITEURS. N’AYEZ CRAINTE D’EUX.

ILS  NE  SONT EXPERTS EN RIEN DU TOUT SAUF ASSUREMENT EN  ART  DE :

  1. L’IMPOSTURE.
  2. FAUSSER  LES ELECTIONS AUSSI BIEN AU CONGO RDC  qu’en Belgique.
  3. COCUFIER les contribuables belges  en se remplissant les POCHES avec des Millions de la prétendue coopération belgo-congolaise qui ne développe que leurs comptes en Banque.

S’il VRAIMENT ils étaient ces experts qu’ils prétendent, ils devraient venir faire un tour à Matonge, le quartier général de congolais qui sont les premiers concernés, pour que ces derniers les reçoivent avec les honneurs en remerciement du travail qu’ils font pour le Congo.

Ils ne l’ont pas fait et sont allés se barricader dans leur «  Bunker » du Palais d’Egmont parce qu’ils savent que si un tombait dans les mains  des congolais 100 %....il expérimenterait la marmite à laquelle Hergé faisait allusion dans tintin au Congo…Ce n’est qu’un début, ils fuiront jusqu’à aller se cacher dans leur tombe sans qu’on les ait poursuivis à cause du mal  qu’ils ont gratuitement fait au peuple congolais alors que ce peuple leur a tout donné.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2007 4 18 /10 /octobre /2007 09:32

LETTRE  RECOMMANDEE 

 

A Monsieur JOZEF  LOOTEMANS                            Bruxelles, le 16  Bruxelles 2007

Bâtonnier du Barreau de Bruxelles,

Palais de Justice de Bruxelles

Place Hoeilaert

B – 1000   Bruxelles.

Copie transmise A

-          OLAF (Office européen de contrôle Anti-fraude).

-          COCOBU (Commission européenne de contrôle Budgétaire).

-          Monsieur Yves LETERME, en tant que Formateur du Gouvernement.

-          Procureur Fédéral Belge.

-          Avocat Berthold THEEUWES.

-          CPAS DE WOLUWE

-          WINTERTHUR

-          Tous les créanciers de Monsieur AGK MBAYI.

-          Tiers.

Monsieur,

Par la présente, conformément aux dispositions des articles  458 à  460 du Code d’instruction Criminelle, je vous mets en demeure sous la HUITAINE en votre qualité de Bâtonnier, de me produire la base légale justifiant le dépôt de 11.155,20 EUROS sur le compte de l’Ordre des Avocats de Bruxelles  par les Avocats Berthold THEEUWEW du cabinet LORENZ, Etienne CLAES & Cie, montant que j’affirme être le BUTIN du  HOLD UP qu’ils ont perpétré sur les comptes de Monsieur AGK MBAYI, le Directeur Intérimaire du CDI, car ayant agi sans TITRE EXECUTOIRE  ni MANDAT SPECIAL qui leur serait expressément par le professeur AGK MBAYI.

A Défaut, vous aurez reconnu LE RECEL  DU  BUTIN de CET HOLD UP  en tant MEMBRE EFFECTIF de cette ASSOCIATION DES MALFAITEURS opérant en réseau avec le « CDI/CDE » une organisation criminelle menaçant la sûreté de l’Etat belge et de l’espace SHENGEIN.

Sans préjudices des dispositions légales pour les sanctions prévues dans le cas d’espèce, et

Le pénal tenant le civil  en l’état, je demanderais par décision du juge :

  1. VOTRE RADIATION ILLICO DU BARREAU DE BRUXELLES.
  2. PAIEMENT DE 200.000 EUROS que vous me devez en rapport à la cession de créance que je détiens.
  3. QUE SOIT  FAIT INTERDICTION à tout autre organisation internationale ou administration nationale ainsi qu’à toute personne d’utiliser pour n’importe raison que ce soit l’ACCORD  DE  SIEGE  du CDI (Centre pour le Développement Industriel) qui n’a JURIDIQUEMENT ET LEGALEMENT JAMAIS CHANGE  DE DENOMINATION A CE JOUR.
  4. L’EXPULSION et L’ARRESTATION DU 52, Avenue Herman Debroux à 1160 Bruxelles, Siège du CDI, de tous les IMPOSTEURS qui le SQUATTE en usurpant les immunités et privilèges diplomatiques que confère l’Accord de Siège CDI à son personnel.
  5. LA  REHABILITATION  OFFICIELLE et LA REINTEGRATION IMMEDIATE DANS SES FONCTIONS  du Directeur Intérimaire Monsieur le professeur AGK  MBAYI.

Cher Monsieur, voyez en ma détermination ferme, la confirmation que dans cette affaire, la justice sortira grandie d’avoir été rendue sans considération de titre ni d’apparence. N’en doutez point !

Monsieur Mariyus NOKO NGELE

C°/ QUAI DU BATELAGE N°5/182               B – 1000  BRUXELLES

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 20:22

...Pour dépouiller pendant près de 12 ANS Monsieur MBAYI, le Directeur Intérimaire congolais du CDI afin d'essayer d'étouffer la plus grande fraude fiscale européenne : le "CDI/CDE"  !

A MONSIEUR  BERTHOLD  THEEUWS

Avocat  du Cabinet LORENZ / Barreau de Bruxelles

26, Rue de la Loi   B -1000  Bruxelles.

FAX :

LETTRE RECOMMANDEE                                                          BRUXELLES 15/10/07

CONCERNE : Paiement de la créance de  200.000 EUROS.

OBJET :

MISE EN DEMEURE de payer avant jugement en référé pour demander votre  RADIATION du Barreau de Bruxelles  pour escroquerie avec circonstances aggravantes.

 

Monsieur,

 

Je viens de prendre connaissance de votre lettre du  5  octobre   2007 contre les allégations de laquelle, je m’inscris faux.

Etant acquis qu’il n’existe JURIDIQUEMENT  pas un prétendu « CDE » encore moins un « CDI/CDE » en Belgique ni ailleurs ;

Tenant compte de la mise en demeure que j’ai personnellement adressée à votre bâtonnier Monsieur Jozef LOOTEMANS et du TISSU des mensonges du 05 octobre 2007 qui vous sert de réponse ;

Dans mon intention et la nécessité de récupérer toutes les créances de Monsieur AGK MBAYI qui m’en a LEGALEMENT fait cession, je réitère une dernière fois avant poursuites ma question :

  1. QUEL EST LE TITRE EXECUTOIRE OU MANDATS SPECIAUX JUSTIFIANT que vous ayez payé au nom de Monsieur le professeur Abraham Germain Kaninda MBAYI, Directeur Intérimaire du CDI par obligation légale, les créances suivantes ?

«  CPAS  de WOLUWE :                           22.186, 91  Euros  ou   895.018  BEF

« WINTERTHUR                                      18.210, 53  Euros   ou  411.892  BEF

« ARBITRAGE – PARTIE MBAYI               6.191, 14  Euros   ou   249.750  BEF

« WINTERHTHUR                                         466,  46 Euros   ou    18.817  BEF

« CPAS  de WOLUWE                                2.068, 67  Euros   ou   83.450   BEF

« ORDRE DES AVOCATS DE BRUXELLES 11.  155, 20 Euros  ou   450.000

BEF ».

Par LA PRESENTE, conformément aux dispositions des articles  458 à  460 du Code d’instruction Criminelle, je vous mets en demeure sous la HUITAINE de :

-          VERSER 200.000 euros sur le compte FORTIS suivant  001-4820934 – 13.

-          PRODUIRE  le TITRE EXECUTOIRE que je vous ai demandé ci-haut.

Monsieur, depuis plus de 10 vous et vos complices escrocs Etienne CLAES &Cie faites subir en plein Bruxelles, la capitale de l’Europe, l’enfer sur terre à un honnête fonctionnaire international et sa petite famille avec enfants à bas âge en le dépouillant honteusement de tous ses revenus.

Si vous n’êtes pas en mesure de répondre à cette question légitime et aux deux points suivants, dites-vous bien d’avance que c’est ici où prend fin votre longue carrière criminelle de « AVOCAT RIPOUX ».

Vous êtes inculpé dans le cadre du dossier  N° 208/01 pour les préventions graves suivantes :

Faux et usage de faux. ; Port public de faux no ; Immixtions dans des fonctions publiques internationales ; Vol ; Escroquerie ; Blanchiment d’argent sale ; Diffamation ; Dissimulation de preuves ; recel et participation  à une organisation  criminelle.

Les 200.000 EUROS que je vous  réclame et que vous ne nie pas font partie des  10.000.000 d’Euros que vous avez VOLE, ESCROQUE au  Directeur Intérimaire du CDI, Monsieur AGK MBAYI en vous  auto proclamant avec votre complice Etienne CLAES : SES «  GESTIONAIRES » en produisant, comme vous en avez acquis l’expertise, des FAUX documents en justice selon lesquelles Monsieur le Professeur AGK MBAYI serait devenu juridiquement incapable.  

Vous devriez vous faire tout PETIT car vous êtes LA HONTE  DE LA JUSTICE BELGE.

Je ne vous salue pas ET VOUS SAVEZ  TRES BIEN POURQUOI !

 

Monsieur MARIYUS NOKO NGELE

C°/ QAUI DU BATELAGE  5/182     B – 1000   BRUXELLES
http://congogate.over-blog.net

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2007 5 06 /07 /juillet /2007 17:01

Monsieur Mariyus NOKO NGELE

Quai du Commerce n°22/52

1000 BRUXELLES

Tél : 00 32 484 92 67 78

http://congogate.over-blog.net              Bruxelles, le Lundi 18 juin 2007,11 h 58’

 

Mise en garde à Didier Reynders,

Informateur du Roi des belges Albert II ;

Président du parti belge Mouvement des Réformateurs (MR).

 

Monsieur,

 

Tous les belges sans exception – Francophones comme Flamands à des différentes périodes et différents degrés – ont volé, profité de la vache à lait généreuse Congo RDC pendant des longues années.

 

Mais qu’est-ce que vous voleurs Francophones avez fait de votre pactole ?

 

Vous continuez toujours à vivre au jour le jour comme des parasites.

-         Le Hainaut ne perçoit-il pas des subsides de l’Europe en tant qu’une de ses régions la plus pauvre ?

-         Ne mendiez-vous pas comme la cigale quelques grains à la Flandre pour subsister jusqu’à la législature nouvelle après chaque élection fédérale ?

-         N’êtes-vous pas réduit à piller le Congo RDC pour financer l’économie wallonne ?

Dans ce monde globalisant, nous congolais qui accusons déjà un énorme retard de développement, allons-nous encore nous encombrer des casseroles du plus mauvais élève de la classe- Les Francophones- ou allons-nous plutôt copier les bonnes notes du premier de la classe – Les Flamands ?

 

Près de 240 Millions d’euros  investis au Congo RDC en 47 ans dans le cadre de la prétendue coopération belge sans parvenir au développement.

Comment justifiez-vous cela si ce n’est par le fait que le Congo sert de supermarché à un petit groupe des parvenus opportunistes francophones dont les plus farouches sont Louis Michel et Armand de Decker ?

Le premier crée le faussaire rwandais Kanambe Hyppolite qu’il baptise Joseph Kabila grâce à une fausse histoire, un faux diplôme et faux scrutin pour légitimer les contrats léonins de son complice l’escroc patenté Georges Arthur FORREST qui en a raflé le ¾ ;

Tandis que le second qui entretient le système, se croit obligé de pousser son cynisme jusqu’à applaudir le massacre des Martyrs du Bas-Congo.

 

Eh bien monsieur Didier Reynders, je te prie de croire sur simple parole qu’à partir de la présente lettre, cet état de grâce est TERMINE.

Aujourd’hui, demain et pour toujours, PLUS JAMAIS LA Belgique NE DOMINERA SUR LA CONGO RDC ET MON PEUPLE.

 

WALLEN BUITEN VAN CONGO que j’avais crié dans l’enceinte du parlement n’était pas seulement un slogan.

C’est une déclaration authentique d’INDEPENDANCE CONGOLAISE vis-à-vis de la politique NEO-COLONIALISME FRANCOPHONE au CONGO incarnée davantage par ton parti le MR et son semblable du nord le VLD.

Vous avez eu tort de sous estimer la capacité d’analyse politique du congolais nouveau d’aujourd’hui dont je suis un des leaders.

Je sais que la promesse de croissance économique que tu fais à qui veut t’entendre est fondée uniquement sur ta certitude relative à la dividende que tu comptais faire avec le pillage des ressources naturelles du Congo : Pas de chance pour toi, le MR et le VLD !

 

J’en ai informé tous les congolais, tous les belges et tous les observateurs attentifs de l’évolution de la situation congolaise. Nous congolais avons tous en main nos fourchettes et nos couteaux très bien affûtés pour dévorer tout cru le premier petit malin d’entre vous qui s’hasarderait à mettre encore ses pieds de néo-colon sur le sol de nos ancêtres pour venir le piller. N’est ce pas TINTIN qui a donné cette réputation de cannibale à nous congolais ?

 

Tant que vous y êtes en consultation avec tous les chefs des partis belges pour vous donner un programme politique nationale du gouvernement, dites leur que l’éclatement programmé de la Belgique ne viendra de là où tout le monde semble s’accorder, c’est-à-dire de la scission Bruxelles- Halle-Vilvorde (BHV) mais de beaucoup plus loin que les frontières nationales belges : De la République Démocratique du Congo RDC.

 

Convenons-nous en, sauf vote hypocrisie légendaire, la Belgique est de Facto déjà divisée depuis belle lurette. Il manque juste le détonateur qui va déclencher sa désintégration. Donc si pour récupérer la souveraineté de notre République Démocratique du Congo RDC, il faut diviser la Belgique, personnellement je le ferais sans hésiter, et je choisirais naturellement la Flandre comme partenaire. Elle a aussi été dominée et humiliée par les Francophones par le passé comme l’est aujourd’hui le Congo RDC. Si elle a réussi à s’en sortir de votre domination avilissante pour devenir riche, combien à plus forte raison n’en serons-nous pas plus capable qu’elle puisque davantage riche potentiellement ?

 

Cela franchement dit, aucune porte n’est définitivement fermée pour l’instant à vous francophones. Mais vous devez prendre maintenant vos responsabilités et en assumer entièrement les conséquences. Les seules décisions réalistes à votre portée qui puissent nous convaincre de votre revirement sont les suivantes :

  1. Faites amende honorable et reconnaissez l’échec de votre tentative de récolonisation du Congo via cette parodie d’élection montée de toute pièce par LOUIS MICHEL.
  2. Cessez immédiatement de soutenir en tout point de vue celui que savez être rwandais répondant au nom de Hyppolite Kanambe mais que Louis Michel a baptisé Joseph KABILA, tout en contribuant activement à sa mise en disposition à la justice congolaise afin d’être condamné pour le massacre de TINGI-TINGI.
  3. Faites arrêter et extrader tous les criminels belges qui siègent illégalement dans les institutions congolaises en violations des deux constitutions Belge et congolaise, en ce y compris Georges Arthur FORREST qui pille toute la province du Katanga.
  4. Interrompez, le temps nécessaire de trouver ensemble une solution digne via des commissions consultatives, toute expulsion des sujets congolais de la Belgique.
  5. Présentez officiellement vos excuses au peuple congolais pour le mal que vous nous avez occasionné.

Si vous le faites, je suis disposé à essayer de convaincre tous mes compatriotes congolais, à remettre tout à plat pour débattre objectivement avec vous autour d’une table. Mais dans le cas contraire, ou vous camperez sur vos positions insensées, alors Adieu veau, vache, mouton…la Belgique. Vous en serez seuls responsables !

 

 Mariyus Noko Ngele.
Alliance des Réformateurs Kongolais (ARK).
http://congogate.over-blog.net
Tél: 00 32 484 92 67 78

Ps: Cette lettre a été envoyée en recommandé avec accusé de réception naturellement.

Partager cet article
Repost0

Articles Récents

Liens